Les Arpenteurs de Kiùkuni

Un forum de jeux de rôles dans le monde de Kiùkuni.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Le système RP est pratiquement prêt. On va faire des tests !

Partagez | 
 

 Dieux et démons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 53
Emploi/loisirs : gérer ce forum

Feuille de personnage
Nom:
Classe: Dieu
Localisation: QG des Arpenteurs (Almiria)

MessageSujet: Dieux et démons   Ven 15 Avr - 12:37

Première chose ue vous evez savoir à propos du panthéon de Kiùkuni...il est rempli de salopards qui n'ont créé ce monde que pour se divertir et n'ont cure de ce qui peut lui arriver. Fut-il détruit qu'ils s'en moqueraient et en créeraient juste un autre. Certains peuvent paraître "bons", "mauvais", "rivaux"...il n'en est rien, ce n'est qu'une façade. Ils sont tous complices. Et s'ils interviennent de temps en temps dans les affaires des mortels, c'est uniquement parce qu'ils ne peuvent se contenter d'être spectateurs.
Mais chuuuut...vous n'êtes pas censés le savoir.

Nous allons désormais citer lesdits dieux, présentant leur personnalité, ce qu'ils représentent dans le monde, ainsi que le bonus qu'ils peuvent procurer aux paladins grâce à leur aptitude "grâce divine".

Cliquez ici pour en apprendre plus sur les démons


Dieux


Ederian Myn

Ederian Myn est lu plus important de tous les dieux, car le plus puissant. Il contrôle les saisons et les étoiles, les vents et marées, la pluie et le beau temps. Tout ce qui se passe dans les cieux et au-delà est de son ressort.
Il se manifeste le plus souvent sous la forme d'un vieil homme musclé et au visage sévère, les cheveux soigneusement coiffés et tenus par une couronne d'éraliés, et le menton sublimé par une toison d'ivoire bouclée. Il est habillé d'une toge blanche, de sandales et tient dans le main ou sceptre ou une épée dont la forme rappelle un éclair.
Il est sévère et respecté, aimant l'ordre et l'imposant de force au sein du panthéon. Ses désirs sont loi, et cela est heureux car il fait également la loi.
Cependant, il laisse les autres dieux beaucoup de libertés, notamment concernant leur interventions sur Kiùkuni. Lui même-n'agit que peu en ce bas monde, et est de loin le plus passif du panthéon, à se demander comment il maintient sa toute-puissance sans s'en servir.
Il est si passif qu'il n'accorde aucune bénédiction aux paladin qui le vénèrent, ce pourquoi nul ne le vénère ; et il s'en contente bien. Un temple lui est tout de même dédié à Gardecave.

Rodhroth

Rodhroth est le dieu du hasard et de la chance. Il est le deuxième plus puissant dieu, pouvant forcer une guigne terrible sur ses adversaires et provoquant des évènements aléatoires pour les perturber.
Il n'a pas de forme physique préférée, mais en a plusieurs dizaines en réserve qu'il prend séquentiellement dans un ordre prédéfini, la nature même de son pouvoir l'empêchant de choisir au hasard. Parmi ces formes, les plus remarquable sont une espèce de cheval bleu sombre à six pattes dont la crinière est faite de flammes azures, un dragon blanc et rachitique avec deux immenses paires d'ailes et de longs pics à chaque articulation, un renard de trois mètres de haut avec une queue à la place de chaque oreille, et une sorte d'elfe deux fois plus grand que la normale avec de grandes cornes noires et la peau violette. Ses autres formes sont plus ou moins humanoïdes et pourraient passer inaperçues dans certains bourgs.
Concernant sa personnalité, il est totalement imprévisible. Il les a toutes et aucune à la fois. Il est en principe le dieu du hasard et de la chance, mais son comportement anarchique lui valent les surnom de "dieu du n'importe quoi" et de "seigneur incompréhensible". Un chose cependant est constante : il déteste ceux qui ne croient pas aux coïncidences ; cela revient à nier son pouvoir.
La grâce au Rodhroth permet au paladin de s'accorder un bonus aléatoire compris entre 1 et 10 pour chacune de ses actions (les jets passifs ne peuvent recevoir ce bonus).

Eryl

Déesse de la mort et de la justice, Eryl est celle qui accueille les âmes des morts. Nul mortel ne sait ce qu'elle en fait.
Elle prend le plus souvent l'apparence d'une femme de haute taille drapée dans un large manteau pourpre foncé, un masque ovale blanc uni sur le visage, sans motif, couleur ni même trous. Son crâne est chauve. Elle est le plus souvent armé d'un long harpon noir.
Elle et plutôt antipathique et parle toujours d'un ton sec, tout en faisant résonner sa voix par magie. Elle inspire la crainte et le respect, raison pour laquelle beaucoup de temples lui sont dédiés ; à vrai dire, chaque nécropole est un peu un temple à Eryl, mais il y a également beaucoup de vrais temples dans lesquels les gens viennent le prier et la supplier. Elle est cependant impartiale et juste et est chargé de départager les divins et les démons en cas de querelle, prenant toujours le temps d'analyser les circonstances et prenant souvent plusieurs semaines pour rendre son verdict.
La grâce d'Eryl accorde au paladin un bonus de 1 de force pour chaque ennemi tué qui dure jusqu'à la fin de la quête. Les bonus se cumulent jusqu'à un maximum de 5 de force.

Eroth Thardolroth Serthealix

Ou juste Eroth si vous avez du mal à le retenir. Il est le dieu de la terre et de la vie et c'est littéralement ce que signifie son nom dans une langue qu'il a inventée.
Il prend le plus souvent l'apparence d'un homme rondouillard portant un simple pagne formé de pierres entrelacées. Sa tête est couverte d'une épaisse et longue chevelure brune au printemps, blonde l'été, rousse l'automne et blanche l'hiver. Son visage est toujours jovial.
Il a toujours un air joyeux et semble aimer la vie, bien que n'ayant rien contre la mort qu'il considère comme nécessaire. Il s'entend très bien avec Eryl et est d'ailleurs peut-être le seul. Il s'amuse de peu et aime par dessus tout créer ; peu importe quoi. Comme dit précédemment, il a créé un langage (qu'il n'a jamais eu la patience d'apprendre à qui que ce soit et dont les mortels ignorent l'existence même), il crée de temps en temps de nouvelles espèces vivantes, de nouveaux monstres, il crée des planètes et des volcans. Il crée sans cesse.
La grâce d'Eroth permet au paladin de récupérer la moitié des PV qu'il a soignés via une imposition des mains. (par exemple, s'il soigne quelqu'un ayant 100 PV max, son patient récupère 20 PV et le paladin, 10)

Déodenem Marsedenem

Dieu de la fourberie et du crime, Déodenem est le dieu parfait pour ceux qui prennent du plaisir à faire du mal à leurs semblables, ou qui se fichent tout simplement des conséquences de leurs actes sur les autres. Malheureusement pour Déodenem, ce genre de personnage est le plus souvent impie et hormis un autel au sous-sol de l'antre de la Guilde des Voleurs, et il n'y a par conséquent aucun rite particulier ni prière le concernant.
Il ne prend pas d'apparence physique en descendant sur terre et reste invisible, laissant seulement échapper une volute sombre quand il tue quelqu'un.
Il est vicieux et haineux, faisant coup bas sur coup bas, frappant des les moments d'inattention, et trahirait quiconque serait assez fou pour lui accorder sa confiance. Il est un paria parmi les dieux, ce qui ne l'empêche pas de faire partie du Conseil des Divins.
La grâce de Déodenem permet au paladin de décider d'avoir un coup critique ou supercritique garanti. Cependant, pour chaque critique ou supercritique ainsi obtenu, un MJ peut offrir un critique ou supercritique garanti à un ennemi visant ledit paladin. (il doit être visé directement, les sorts de zone ne comptent pas) (le supercritique est bien sûr transposé en double critique si l'ennemi boosté est un mage)
Il est important de savoir que peu de gens apprécient les paladins de Déodenem, même au sein de la pègre.

Wilkonsim Blartered

Dieu du savoir et de la raison, Wilkonsim est respecté de tous les divins, car la nature même de son pouvoir est de tout connaître. Cela lui donne une grande puissance, même si sa force réelle est bien en deçà de la moyenne pour un divin. Mais comme il le dit lui-même, « le savoir, c'est le pouvoir ». Certains disent qu'il possède une dimension renfermant une immense bibliothèque qui contiendrait toutes la connaissance de tous les mondes ; ce qui bien sûr est faut, d'une part parce qu'il ne sait tout que des mondes qu'il a créés, d'autre part parce qu'il ne prendrait jamais le risque de laisser autant de connaissances à portée d'autres divins : tout ce qu'il sait est bien à l'abri de son esprit, qui est protégé par les plus puissantes barrières mentales jamais créées. Et si ses protections psychiques sont indiscutablement les meilleures, ses attaques ne sont pas en restes, et il vaut mieux ne pas le contrarié, ou vous pourriez sombrer dans la folie, devenir incapable de raisonner, ou même oublier la totalité de votre être, devenant une âme en peine, ignorante et enfermée dans un corps qu'elle ne reconnaît pas.
Quand il descend sur terre, il prend toujours l'apparence d'une masse luminescente vaguement humanoïde, avec deux yeux éblouissants, et des bras tenant chacun un sceptre doré, le sommet de l'un ayant la forme d'une tétragone cerclé de deux anneaux, l'autre d'un livre ouvert.
Il est extrêmement rationnel et, si jamais il a des émotions, il les contrôle à la perfection. Son esprit est tellement dirigé par la raison pure qu'il n'y a rien de plus à dire sur sa personnalité, ce qui est un comble pour l'être à la psyché la plus puissante de ce monde.
La grâce de Wilkonsim permet au paladin de recevoir 200 points d'expérience en sagesse ua moment où il devient paladin, et ensuite de réussir de recevoir un bonus de 100+20 sur tous ses jets de connaissance.

Bouroboudos Renegak

Bouroboudos est le dieu de la brutalité et de la domination. Il a maître de la part sauvage présente dans tous les animaux, même ceux se prétendant "civilisés" (terme qui le fait beaucoup rire). Il est adoré par pratiquement tous les barbares, ce qui serait la raison de leur état berserk.
Il prend toujours l'apparence d'une grande créature mi-dragon, mi-taureau, la partie bovine étant la partie inférieure, pour lui permettre à la fois de voler (façon de parler) et de charger. Cependant, ce sont bien de grandes cornes de taureau qu'il a sur la tête, car il les trouve plus impressionnantes que celles des dragons, ce qui a le don de vexer ces derniers, qui par conséquent ne l'aiment pas et vénèreront plus volontiers Météra.
Bouroboudos est un être violent, cruel, incapable de se calmer tant qu'il a des ennemis en vie, a n'appréciant a priori pas grand-chose d'autre que les combats.
La grâce de Bouroboudos a le même effet que la capacité Berserk des barbares. De plus, les jets d'intimidation reçoivent un bonus de 15.
En revanche, il est important de savoir que les paladins de Bouroboudos ne sont pas vraiment appréciés, quelle que soit la région.

Météra Dinays

La puissante déesse de la volonté et de la solidarité est aimée par de nombreux peuples, toutes classes sociales confondues (hormis les plus miséreuses). Elle incarne la force et le désir de s'en servir. Cependant, contrairement à Bouroboudos, elle est partisane du "combat juste", c'est-à-dire qu'elle considère qu'un combat doit servir une cause, et ne doit pas juste procurer du plaisir. Elle voit d'un particulièrement bon œil ceux qui se lèvent pour se battre sans être des guerriers. Un autel lui est dédié dans chaque caserne digne de ce nom.
Quand elle prend une apparence physique, rien ne semble indiquer qu'il s'agit d'une femme tant qu'elle ne prend pas la parole. Elle porte toujours une lourde armure de plaques noire aux interstices peint d'un rouge sang luminescent. L'armure porte de large épaulières portant chacune trois larges pics et son casque, intégral, la couronne d'une dizaine de fines cornes s'élançant vers le ciel.
Elle inspire le respect et sa seule présence ravive les cœurs.
La grâce de Météra donne au paladin la capacité active "Hauts les cœurs !" qui annule tout malus de force, d'agilité et de sagesse dû aux blessures jusqu'à la fin du combat, et ce pour tous ses alliés. Il ne peut cependant s'en servir qu'une fois par quête. Aussi, cela ne fonctionne pas sur lui-même, mais il gagne le trait "Résilient".

Ernicaud Zerst Edranaelè

Dieu de la verbe et de la droiture.

Neoflash Okashi

Il sera demandé aux personnes connaissant ce nom de ne faire aucun commentaire
Dieu des temps anciens étant l'incarnation. renouveau.
La grâce de Neoflash permet, une fois après chaque quête, de déplacer jusqu'à 100 points d'expérience d'une stat à une autre.

Démons

Azenor


Wilfre Destevie


Guelan Fon-Bereleyn

Le moins important de tous les démons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kiukuni.forumgratuit.org
 
Dieux et démons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Arpenteurs de Kiùkuni :: Le RolePlay (RP) :: Encyclopédie :: Surnaturel-
Sauter vers: